Loading Episode...
L'édito de la revue Industries Cosmétiques - Nicolas Gosse EPISODE 24, 24th December 2019
En avant !
00:00:00 00:02:18

En avant !

Quand les temps sont agités, quand le monde change et que les repères se brouillent, revenir aux classiques est souvent rassurant. Et inspirant. Voilà trois siècles que Montesquieu écrivit dans ses Lettres persanes « Ceux qui mettent au jour quelque proposition nouvelle sont d’abord appelés hérétiques. » (Lettre XXIX. Rica à Ibben). Tout comme le philosophe qui utilisait le regard étranger pour disséquer son époque, transposons nous aussi sa remarque. Faisons-la atterrir non pas dans le royaume de la foi dont il était question pour l’auteur, mais bien dans nos industries cosmétiques du XXIe siècle. Ces industries nourrissent les mêmes ambitions d’année en année avec leurs produits de bien-être et de beauté, mais les moyens d’y parvenir se transforment. Secteur innovant et changeant par essence, la parfumerie-cosmétique fait appel aux nouvelles technologies de production. Au premier rang : le numérique. Qu’il se manifeste dans les logiciels, les applications web, les plateformes communautaires, le recours au numérique améliore la productivité des industriels et garantit des produits de qualité, correctement encadrés. Et au-delà de l’application web, il est temps de passer à la suite. Blockchain pour garantir la traçabilité sans faille des produits. Intelligence artificielle pour aider au pilotage de la production, voire pilotage direct et autonome de cette production. Ou bien encore les notions nouvelles de deep learning ou de edge computing pour améliorer sans cesse la connaissance de nos outils de production. Ce recours au numérique est certes nouveau, n’est pas hérétique pour autant, et se développe dans le dossier de ce numéro !

Bonne lecture !