Artwork for podcast Le Syndrome de la Page Noire
Pourquoi je me sentais exclu dans l'art ?
4th July 2021 • Le Syndrome de la Page Noire • Nicolas Galita
00:00:00 00:35:56

Share Episode

Shownotes

Aujourd’hui je te présente le dernier épisode de cette première saison du Syndrome De La Page Noire.

L’occasion pour moi de revenir sur une notion centrale : l’élitisme dans l’art.

Depuis que je suis petit, quelque chose me chiffonne. Je ne suis pas le seul. Combien de nous ont l’impression que l’art est un milieu pour personnes touchées par la grâce, inaccessible au commun des mortels ?

Et, attention, je ne te parle pas de FAIRE de l’art (là c’est encore pire) mais de se sentir légitime dans l’art que l’on consomme.

On est entouré de personnes qui sont obsédées par les oeuvres du passé et ne trouve rien de bon dans la modernité.

Ces personnes existent depuis le début et elles se servent de l’art pour hiérarchiser les gens.

Par exemple, avec le pass culture, beaucoup de jeunes se sont achetés des mangas. Le manga est un art japonais dans lequel j’ai appris beaucoup de choses. Mais pourtant on a eu des déferlantes de personnes qui s’en plaignaient.

Comme s’il y avait la bonne et la mauvaise culture. 

On a même eu un tweet hallucinant d’un jeune qui disait “voilà, ça change des 300 kg de mangas” et qui étalait avec condescendance des classiques de la littérature.

Je pense que tu as tout à gagner à développer une ouverture aux arts que tu ne connais pas afin de t’ouvrir à ton propre art…

Mais… ça je te laisse le découvrir directement dans le podcast.

La Meilleure Manière De Me Soutenir

J’ai mon propre projet artistique. Ça s’appelle l’Atelier Galita.Tous les matins à 09h00 je t’écris un truc. Je dis « truc » parce qu’il n’y a pas de thématique. On peut aussi bien parler d’amour que de rap ou de racisme.

En revanche il y a un fil rouge dans la démarche : proposer l’inverse des actualités. L’idée c’est que tu arrêtes de scroller comme un zombie le matin au réveil. En commençant par quelque chose qui va être épanouissant, intemporel et utile. Là où les news sont anxiogènes, éphémères et futiles.

Pour me rejoindre il te suffit de taper Atelier Galita dans Google puis de laisser ton email sur la page. Ou bien d’y accéder directement en cliquant ici : https://www.ateliergalita.com/welcome